fbpx

La peur de conduire : environ 25% des Français concernés

L’amaxophobie ou la peur de conduire est une phobie qui se traduit par des crises d’angoisse à l’idée de devoir prendre le volant, et dont les causes sont multiples. Faisons un tour d’horizon sur ce sujet plus que passionnant. 

Véritable trouble psychologique

L’amaxophobie peut toucher à peu près tout le monde.  Elle est considérée comme un véritable trouble psychologique lorsqu’elle provoque une perte d’autonomie qui a des conséquences sur le quotidien. Cette peur de conduire peut tout à fait concerner des jeunes conducteurs qui ont peur ou alors des conducteurs déjà plus expérimentés qui ont développé un traumatisme dû à un accident ou encore ceux qui ont été négativement marqués par leur moniteur ou leur inspecteur lors du passage du permis de conduire. 

Paralysé

« Si une personne ne peut plus aller au travail, ne peut plus partir en vacances en voiture et voit ainsi sa vie sociale et professionnelle menacée, alors on sait qu’elle a besoin d’aide », a affirmé au micro de Sans Rendez-vous, sur Europe 1, Eric Malbos, psychiatre et enseignant-chercheur au pôle psychiatrie du CHU Conception à Marseille. 

Ne plus voir la route comme un danger

Selon ce dernier, afin de vaincre son angoisse de conduire, il vous faut une présence bienveillante et un thérapeute, bien que certaines personnes se débrouillent bien de manière autonome. Pour retrouver son autonomie, selon ce chercheur, il faut apprendre à ne plus voir la route comme une menace, et à mieux gérer ses émotions, son anxiété et apprendre à relaxer son corps. 

S’exposer à la conduite petit à petit

Un autre moyen efficace pour enrayer la peur de conduire est de s’exposer à cela, et de conduire petit à petit. Vous pouvez aussi utiliser la réalité virtuelle pour vous aider à avoir un premier contact avec la route. Lorsque vous vous sentirez suffisamment aguerri pour passer à la pratique, fixez-vous des objectifs : s’asseoir quelques minutes devant le volant sans allumer le moteur, passer une vitesse en faisant quelques mètres, etc. Il est conseillé de noter vos impressions lors de ces exercices. 

Raphaël DELAPRÉE

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.