En France, l’Inserm estime à près de 700 000 le nombre de personnes qui souffrent d’épilepsie, et près de la moitié d’entre elles sont âgées de moins de 20 ans. Dans le monde, ce sont environ 60 millions de personnes qui souffrent de cette maladie. Faisons le point sur ce trouble neurologique très fréquent. 

Maladie chronique

Selon Ameli.fr, “l’épilepsie est une maladie chronique caractérisée par la survenue de crises épileptiques. Ces crises traduisent un dérèglement soudain et transitoire de l’activité électrique du cerveau. Elles apparaissent sans cause identifiée, ou sont liées à une autre affection”. 

Peut durer toute une vie, mais…

L’épilepsie peut en effet durer toute la vie, mais certaines personnes qui en sont atteintes n’auront plus de crise, au fur à mesure de leur vie. Les experts estiment qu’environ 60% des personnes non traitées n’ont plus de convulsions pendant les 24 mois suivant leur première crise. Il est bon à noter que “plus de la moitié des d’enfants épileptiques guérissent complètement avant d’atteindre l’âge adulte en raison de la maturation de leur système nerveux” (information de nos confrères de Vidal). 

Plusieurs causes 

Les causes de cette maladie sont multiples : il y a tout d’abord une composante génétique (⅔ des épilepsies), des lésions du cerveau (tumeurs, AVC…), une maladie infectieuse du système nerveux. Toujours selon Ameli, “lors d’une crise d’épilepsie, l’électrique augmente soudainement et de manière désordonnée. Le niveau d’activité au-delà duquel une crise se déclenche est nommé « seuil épileptogène ». 

Soit de façon ponctuelle et isolée

“Une crise d’épilepsie peut survenir de façon ponctuelle et isolée, sans qu’il s’agisse d’une maladie épileptique : en cas de problème métabolique (hypoglycémie chez une personne diabétique, hypocalcémie…), après la prise d’un médicament épileptogène (certains neuroleptiques, antidépresseurs…), lors d’une intoxication : plomb, cocaïne, amphétamines…,monoxyde de carbone, lors d’une prise excessive d’alcool ou lors d’un sevrage alcoolique…”. 

https://www.ameli.fr/rhone/assure/sante/themes/epilepsie/definition-causes-facteurs-favorisants

Raphaël DELAPRÉE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici