Vous n’êtes pas la seule personne à vivre le blues du dimanche soir. En effet, quand arrive le dimanche soir, environ 50% des Français, à en croire France Culture, ont le blues et passent une mauvaise nuit en pensant à la reprise le lendemain. Mais pourquoi, au juste ? Et comment surmonter cela ? 

52% des salariés souffrent 

Pourtant, le samedi est signe de divertissement et de repos. Le dimanche soir, pourtant, est largement moins attendu. C’est même tout le contraire. Selon une étude réalisée par le groupe Monster en avril 2008 : 52% des salariés français souffrent de troubles du sommeil dans la nuit du dimanche à lundi. Selon le philosophe André Compte-Sponville, interrogé par le même média, “toute la semaine au fond, est occupée par le travail et donc par la fatigue et puis pour une part, l’espérance du dimanche”. 

L’enfance, sûrement…

Pour certaines personnes, cette peur du dimanche soir découlerait de l’enfance. Vous savez, en général, vous associez le dimanche soir aux devoirs, à la préparation de la semaine suivante, etc. Tout cela vous occupait l’esprit, et l’angoisse était bien réelle. Mais du coup, quels sont les quelques conseils pour surmonter le stress du dimanche ? 

Créez une playlist anti-déprime et baladez-vous ! 

Si vous avez des pensées négatives, allez vous balader car “les mouvements cadencés des yeux pendant une marche, alliés à l’oxygénation de l’organisme, libèrent l’esprit”, selon le Dr. Florian Ferreri, psychiatre et coauteur de Vaincre le blues du dimanche soir (Santemagazine). Vous pouvez aussi vous concocter une playlist musicale spéciale contre la déprime. La musique peut tant nous apporter, et notamment en ce qui à trait à la bonne humeur. Il s’agit de choisir des chansons inspirantes, qui donnent la pêche. Selon le même psychiatre, « chaque chanson peut renvoyer à un souvenir, et ainsi nous replonger dans un univers agréable. La chanson en elle-même peut être catastrophique sur le plan musical mais exceptionnelle sur le plan des émotions induites !”. 

Activités agréables le dimanche soir

Ce qui peut aussi être bénéfique, c’est de planifier des activités agréables le dimanche soir : planifier une escapade d’hiver, acheter un billet d’avion, jouer à un nouveau jeu, regarder une nouvelle série… De plus, nous pouvons également vous entraîner à positiver votre lundi car le fait de reconnaître que ce n’est pas si atroce que cela, c’est un premier pas vers le positivisme. Qu’en pensez-vous ? 

Raphaël DELAPRÉE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici