Les Français ont épargné environ 142 milliards d’euros de plus que d’habitude pendant la pandémie, selon la Banque de France. L’épargne moyen des Français est de 273 euros par mois. Nous sommes parmi les plus économes d’Europe. Bien sûr, épargner c’est bien, mais placer son argent, c’est encore mieux. Le Journal des Infirmiers vous donne quelques pistes pour bien épargner selon vos objectifs financiers.

Définir vos objectifs financiers

Avant toute chose, vous devez définir vos objectifs financiers, votre horizon de placement et bien connaître votre rapport aux risques. L’épargne de précaution vise à faire face à d’éventuels coups durs : séparation, perte d’emploi… En général, elle doit représenter entre 3 et 6 mois de revenus fixe. L’épargne immobilière sert à financer un bien immobilier. Au vu du coût d’un investissement immobilier, il faut à tout prix disposer d’un capital suffisant pour financer les frais de notaire.

L’assurance-vie

Dès la majorité, l’assurance-vie semble être une bonne solution. Démarrer tôt, c’est gagner en fiscalité plus tard. Même si on ne met pas de gros montants, et qu’on fait des petits versements mensuels, cela peut être une bonne solution. Le fonds en Euro est très intéressant avec un rendement de 2,3% en 2015. Toutefois, il faut conserver des livrets pour faire face aux dépenses quotidiennes imprévues (remplacement de voiture, machine à laver…). 

Diversifier son épargne

A l’aube de la retraite, il est préférable de diversifier son épargne. A priori, on a déjà sa résidence principale, il faut donc assurer ses arrières. En revanche, il est bien de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier. L’idée est de prendre une assurance-vie si ce n’est pas déjà fait, ou encore d’aller un peu vers le PEA (Plan d’épargne en action). Toutefois, à partir de 55 ans, il n’est pas conseillé de se lancer dans le risque. 

Le SCPI pour ceux qui aiment le risque

Pour ceux qui n’ont pas peur des risques, le SCPI est un rendement plus risqué. Le taux de rendement était de 4,9 % en 2015. Un SCPI est propriétaire d’un parc immobilier (hôtel, campus, clinique), vous lui prêtez de l’argent pour qu’il puisse acheter des biens, et en échange, la SCPI vous verse un rendement. Mais comme tout classement qui peut rapporter gros, il y a aussi des risques en fonction du marché immobilier. En moyenne, il faudra compter 2 ans pour amortir les frais d’entrée et de sortie que vous aurez versé à la SCPI. 

Raphaël DELAPRÉE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici