L’acrophobie est une phobie spécifique fréquente définie par une peur du vide disproportionnée par rapport aux dangers réels. Ce trouble donne lieu à des réactions anxieuses pouvant dégénérer en crises d’angoisse aiguë lorsque la personne se retrouve en hauteur ou face au vide, selon Passeportsante.net. 

2 à 5 % des Français sont touchés

Ce trouble anxieux qui touche 2 à 5 % des Français est amplifié lorsqu’il n’y a pas de protection entre le vide et la personne. Elle peut se déclencher à la simple pensée d’être dans les airs, ou en imaginant quelqu’un d’autre dans une situation identique. Cette peur peut toutefois gravement compliquer la vie quotidienne (sociale, psychologique, pratique) des personnes qui en souffrent. L’acrophobie déclenche malheureusement des mécanismes d’évitement afin de ne pas à se confronter avec le vide. Cette peur peut se développer pendant l’enfance et l’adolescence, bien qu’il n’y ait pas un âge précis car cela peut vous arriver n’importe quand. 

Les causes sont multiples

Il ne faut toutefois pas confondre l’acrophobie et le vertige qui n’est pas pareil puisque le vertige est causé par un dysfonctionnement du système vestibulaire ou à une atteinte neurologique ou cérébrale, toujours selon PasseportSanté. Les causes de l’acrophobie peuvent être multiples : un traumatisme vécu (chute), l’éducation et le modèle parental à cause des mises en garde permanentes, un problème de vertige, etc. Il est intéressant de noter que certains chercheurs pensent que l’acrophobie pourrait être innée et avoir contribuer à la survie de l’espèce il y a des milliers d’années en favorisant une meilleure adaptation à l’environnement en se protégeant des chutes. 

Quelques traitements et conseils

Après un diagnostic effectué par un médecin traitant, le patient pourra – ou non – consulter un spécialiste pour une mise en place d’une psychothérapie  et de la réalité virtuelle. Il existe néanmoins d’autres traitements proposés consistant à éliminer cette peur en s’y confrontant progressivement. De plus, bien qu’il soit difficile de prévenir l’acrophobie, il existe quelques techniques qui vous permettent de ne pas retomber dans votre peur : n’oubliez pas les techniques de respiration avec le ventre, vous pouvez également avoir recours à la sophrologie ou encore faire du yoga au quotidien. 

Raphaël DELAPREE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici