Selon un sondage Ipsos réalisé le mercredi 18 décembre 2020, les Français seraient heureux de leur lieux de vie en ville, mais souhaiteraient moins de voiture en ville. Toutefois, le rêve des français d’avoir les avantages d’une grande ville mêlé au charme de la ruralité n’a jamais été aussi présent. Chaque année, environ 100 000 citadins en moyenne prennent la route des champs pour aller vivre à la campagne. 

Plus d’espace, loyers moins chers

80 % des personnes vivant à la campagne estiment que leur commune est bien gérée, contrairement à 59% dans les grandes villes. De plus, si 77 % des Français vivent en ville, près de 70 % se disent prêts à vivre à la campagne. À la campagne, les loyers sont bien sûr moins chers, on a plus d’espace verts, ce qui nous permet de renouer avec l’air pur et la grandeur des espaces. Au revoir la pollution des villes, les trottoirs bondés, bus remplis, saleté… En réalité, toujours selon l’étude Ipsos, seulement 24% des citadins adorent vivre en ville. Ces derniers déplorent une dégradation de l’insécurité et l’augmentation des loyers. 

Le revers de la médaille

Quant à la campagne, il y a toutefois des points négatifs. Les Français, en zone rurale, se plaignent de la dégradation des transports et des services publics ainsi que le peu d’offres culturelles et de loisirs à la campagne. Aller vivre à la campagne veut aussi dire changer le mode de vie au quotidien. Il y a peu de transports en commun, la voiture est tout de même un outil indispensable pour se déplacer. Le budget essence augmente bien sûr, mais il est plus facile de manger local à la campagne. 

Initiatives pour attirer les citadins 

De nombreuses initiatives ont lieu en France pour inciter les citadins à vivre à la campagne. La région Auvergne crée des mesures incitatives pour séduire les citadins face à la désertification rurale. La région Auvergne prend en charge les loyers pendant 6 mois (loyer de 500 euros) selon un témoignage recueilli par La Quotidienne. L’objectif : développer l’économie et l’emploi et repeupler les territoires ruraux rééquilibrer le nombre d’habitants dans toutes les régions de France. Avec la crise sanitaire et les confinements successifs, il n’y a pas de doute sur le fait que les Français apprécient de renouer avec la nature… la vraie. Alors, la campagne, ça vous tente au final ? 

Raphaël DELAPRÉE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici