Cette journée internationale de la prévention des overdoses, chaque 31 août, est consacrée à la prise de conscience du fléau des overdoses (surdose). Ne serait-ce qu’au États-Unis, 93 000 personnes sont mortes par overdose en 2020. Un record. 

Hospitalisation d’urgence est systématique

L’overdose correspond au “surdosage d’un produit psychotrope ou d’une drogue susceptible d’entraîner une perte de conscience puis la mort”, affirme le Journal des Femmes. Les symptômes sont multiples : troubles de la conscience (état de coma), transpiration intense, les pupilles très contractées ou dilatées, et le cœur qui ralentit très fortement jusqu’à un arrêt cardiaque. La dose qui peut déclencher une surdose se situe au-dessus d’1mg par kg de poids corporel, et l’hospitalisation d’urgence est systématique. 

Augmentation de 30% 

Comparé à 2019, le nombre de décès a augmenté de près de 30%, ce qui inquiète le Centre de prévention et lutte contre les maladies (CDC). En effet, selon ce même centre, environ 70 000 morts sont dues à “l’ingestion d’opiacés, et particulièrement au fentanyl, une drogue de synthèse très puissante”, peut-on lire dans un papier de nos confrères suisses de RTS. Le laboratoire Perdue, producteur de médicaments à base d’opiacés, est accusé par les tribunaux américains d’avoir encouragé la sur-prescription de leurs produits malgré leur nature addictive. 

Écosse en haut de la liste

En Europe, c’est l’Écosse qui est le pays le plus touché par cette hausse d’overdoses. Au Royaume-Uni, les décès liés à la consommation de cocaïne ont augmenté de près de 10% en 2020. Le Bureau national des Statistiques (ONS) met surtout en cause la cocaïne ou les opiacés que l’on retrouve dans l’héroïne ou la codéine. Selon les données de l’ONS, il y aurait eu 4 561 décès d’overdoses enregistrés en Angleterre et au Pays de Galles en 2020. 

Raphaël DELAPRÉE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici