720 millions de personnes atteintes d’hypertension ne sont pas traitées

Selon l’OMS, plus de la moitié des personnes atteintes d’hypertension dans le monde ne prennent pas de traitement. Pourtant, le constat est alarmant car « L’hypertension augmente significativement le risque de maladies du cœur, du cerveau et des reins, et est l’une des causes majeures de décès et de maladies dans le monde », peut-on lire dans un communiqué de l’OMS après la sortie d’une étude dans la revue médicale The Lancet. Selon une estimation, 580 millions de personnes seraient atteintes d’hypertension sans le savoir. 

Un chiffre qui a doublé en 30 ans

L’étude en question de The Lancet est d’autant plus alarmante puisqu’il y est indiqué que le nombre de personnes atteintes d’hypertension dans le monde a doublé en 30 ans, atteignant 1,28 milliard en 2019. Il faut savoir que d’agir en amont permettrait de réduire de 20 à 25 % le nombre d’attaques cardiaques et de 35 à 40 % celui d’accidents vasculaires cérébraux, selon des chercheurs. En effet, plus de 8 millions de décès chaque année sont causés par une pression sanguine trop élevée.

Augmentation des cas dans les pays pauvres

En termes de santé publique, le constat est sans équivoque : l’échec est cuisant. Bien que cette augmentation du nombre de personnes atteintes d’hypertension soit également liée au vieillissement de la population, on observe une augmentation des cas dans les pays à faible revenu, contrairement aux pays riches où les cas diminuent.

Un petit rappel

Selon Ameli.fr, L’hypertension artérielle (HTA) correspond à une augmentation anormale de la pression du sang sur la paroi des artères. Dans la majorité des cas, l’hypertension artérielle est dite « essentielle » puisqu’il y a aucune cause connue qui explique son apparition. 

Raphaël DELAPRÉE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici