Dans un avis rendu par la Haute autorité de Santé ce mardi, une troisième dose de vaccin contre la Covid-19 est préconisée pour les personnes de 65 ans et plus ainsi que pour toutes les personnes les plus fragiles qui présentent un risque de développer une forme sévère de la maladie. 

Maintenir les présences immunitaires

‘Il faut maintenir les présences immunitaires des personnes à risque” affirme ce mercredi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, lors de son point de presse hebdomadaire. Il a précisé qu’un calendrier définitif sera communiqué dans les prochains jours par le Gouvernement. 

Dose de rappel pour les plus de 65 ans

« Après avoir analysé les données disponibles, la HAS propose une dose de rappel avec un vaccin à ARN messager pour les personnes de 65 ans et plus, ainsi que pour les personnes présentant des comorbidités qui augmentent le risque de formes graves de Covid-19 », peut-on lire dans le communiqué de presse de la HAS. 

Normalement fin octobre 

La date privilégiée pour ce rappel est la fin octobre, en même temps que la campagne de vaccination antigrippale. L’idée de la HAS est de faire d’une pierre deux coups : administrer la 3e dose de vaccin anti-covid ainsi que le vaccin contre la grippe. Peut-on envisager une 3e dose pour le grand public ? L’avenir nous le dira. 

Raphaël DELAPRÉE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici