À l’occasion du Conseil des ministres le mercredi 11 août, le président de la République, Emmanuel Macron, a décrit la situation dans les Outre-mer comme étant “dramatique”. Face à cette situation sanitaire plus que préoccupante, où le taux d’incidence a grimpé en flèche, 240 soignants de métropole se sont rendus en Guadeloupe et à la Martinique afin de prêter main forte à leurs homologues ultramarins. 

Ils ont répondu favorablement, une fois de plus

Après l’appel lancé dimanche par le ministre de la Santé, Olivier Véran, les soignants ont répondu présent. Une fois de plus, ils sont sur le front, à l’heure où les hopitaux ultramarins ne s’en sortent pas, et où un confinement strict et d’autres mesures restrictives ont été décidées afin de lutter contre le rebond exceptionnel de la Covid-19.

2 avions affrétés 

Ce sont deux avions affrétés qui ont quitté la capitale française mardi en fin de journée avec à bord de nombreux médecins, réanimateurs, infirmiers, anesthésistes, urgentistes, etc. Une soixantaine d’entre eux travaillent en Ile-de-France et une trentaine dans le Grand-Est, nous rapporte le média Europe 1

Aucun moment de répit

“Nous avons des patients qui attendent parfois plus de deux heures avant d’être admis dans les locaux Covid. (…) Et le nombre de patients qui appellent est multiplié par trois ou quatre donc il n’y a aucun moment de répit. On est mobilisé sur un scénario vraiment catastrophique”, s’alarme Patrick Portecop, chef du Samu du CHU de Pointe-à-Pitre. 

Taux d’incidence jamais connus

Les soignants qui sont arrivés en Outre-mer depuis la métropole sont déployés dans de nombreux services dans l’hôpital afin de pallier au manque de bras dans tous les services hospitaliers. Rappelons que le ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, actuellement sur place, a rappelé que la situation aux Antilles est extrêmement grave : “ce sont des taux d’incidence que l’on a jamais connus dans ces territoires, mais aussi dans tous les territoires de la République confondus”, s’alarme-t-il. 

Raphaël DELAPRÉE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici