Malgré de nombreuses restrictions et l’entrée du Pass Sanitaire, la France demeure une destination fortement prisée dans le monde. Si la majorité des touristes sont français, les Européens, quant à eux, commencent à revenir, malgré la résurgence de la 4e vague de l’épidémie de la Covid-19. 

Saison touristique fonctionne très bien

En dépit de la 4e vague, la saison touristique d’été en France “fonctionne très bien”, affirme le secrétaire d’État chargé du Tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, même si la situation à Paris et en Ile-de-France bat de l’aile. Le ministre a mis en avant la forte attractivité des régions Provence-Alpes-Côte-d’Azur et l’Occitanie, où des touristes outre-atlantiques sont venus séjourner dans l’hexagone. 

Compliqué pour Paris et l’Ile-de-France

« À Paris et en Ile-de-France, ça reste très compliqué parce que les clientèles internationales lointaines comme les Asiatiques, les Russes (…) ne sont pas là et ne seront pas là, je pense, avant plusieurs mois », a expliqué Jean-Baptiste Lemoyne. Parmi les 36 millions d’euros dédiés au secteur du tourisme en France, un tiers de ce chiffre est consacré à la région Ile-de-France qui pâtit de la situation. Selon le Secrétaire d’État, c’est parce que le tourisme d’affaires n’a pas vraiment repris que la région parisienne et plus globalement la région Ile-de-France ne repart pas encore en force. 

Hausse de 50% du chiffres d’affaires en un an 

Sur le pourtour méditerranéen, l’hôtellerie connaît une hausse de son chiffre d’affaires de l’ordre de 50% par rapport à 2020, selon Didier Arino, directeur du cabinet spécialisé Protourisme, interrogé par nos confrères de La Voix du Nord. Les trois régions qui sortent du lot pour l’hôtellerie sont la Corse, PACA et la Bretagne.

Raphaël DELAPRÉE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici