Comme disait André Malraux, “la révolution, c’est les vacances de la vie”. La meilleure décision est de laisser de côté vos écrans, notamment votre téléphone et vos nombreuses sollicitations : mails, appels… “C’est mal du siècle”, souligne la psychologue Sabrina Philippe au micro de nos confrères d’Europe 1. Si vous répondez à toutes les sollicitations, vous ne vous sentirez pas réellement en vacances, ce qui complique la tâche de vraiment déconnecter afin de profiter. Avant de partir en vacances, il est également conseillé d’avertir que vous ne répondrez pas aux mails pendant vos vacances. 

Se régénérer pour tenir

“Se déconnecter sert à se régénérer, et pour pouvoir tenir l’année qui vient”, affirme-t-elle. Lorsqu’on ne prend pas de vacances, on le ressent dans son corps et dans sa tête. Il est également conseillé de changer ses habitudes. De prendre une route différente, de se lever plus tôt, de se faire plaisir.  Le fait d’introduire de la nouveauté nous permet de se mettre dans un état d’esprit différent. Si vous ne faites pas cela, vous risquez de ne pas éprouver ce repos que vous recherchez. 

Ne pas idéaliser

Idéaliser les vacances car on a passé une mauvaise année n’est pas forcément une bonne idée. Dans la plupart des cas, plus on idéalise, plus on risque d’être déçu car il y a des paramètres qu’on ne peut changer : des engueulades de famille, la météo pas si clémente, etc. En outre, le maître-mot est : positiver et se faire plaisir. 

Trouver des compromis

Si vous êtes de nature perfectionniste, laissez ce trait de personnalité à la maison. Tentez de lâcher prise au maximum. Dites vous que vous avez le droit de vous octroyer ce moment de bonheur. Il faut s’écouter, prendre du temps pour soi, tout en trouvant bien sûr des compromis pour que tout le monde y trouve son compte. Selon la psychologue, pendant vos 15 jours de vacances (temps idéal pour décrocher), il est bénéfique de se concentrer sur ses émotions et ses sensations. 

Raphaël DELAPRÉE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici