La Journée mondiale du moustique est célébrée tous les 20 août dans l’optique de sensibiliser les populations aux maladies transmises par les moustiques. Le Journal des Infirmiers se penche sur la maladie de la dengue, qui est une infection virale transmise par les moustiques surtout en zone tropicale comme en Asie. L’incidence de cette maladie a progressé de manière exceptionnelle dans le monde entier au cours des dernières décennies, ce qui a de quoi inquiéter l’OMS. 

L’Asie et l’Amérique latine les plus touchés

La dengue, ou alors la grippe tropicale, est une infection virale transmise par un virus qui est transportée par le moustique tigre. Ce moustique tigre transmet également le chikungunya et le zika. Dans 1 % des cas, elle prend une forme potentiellement mortelle connue sous le nom de dengue sévère. Ce sont l’Asie et l’Amérique latine qui sont particulièrement touchés. 

Vaccin critiqué, mais efficace à 80% 

Le vaccin contre la dengue (Dengvaxia), créé par le laboratoire français Sanofi, est efficace à 80% contre cette infection transmise par les moustiques. Malgré une série de déboires depuis 2017 aux Philippines, où le vaccin a été interdit. Toutefois, il faut noter que le vaccin expérimental a permis d’éviter l’hospitalisation de 80,8% des enfants âgés de neuf ans et plus, selon la revue médicale New England Journal of Medecine. 

En France métropolitaine depuis 2004

Ce moustique est arrivé en France métropolitaine en 2004. Il était d’abord situé dans le sud de la France, avant de s’étendre un peu partout, notamment vers l’ouest et le long de la vallée du Rhône. Aujourd’hui, le moustique tigre occupe environ la moitié du territoire français, sans parler de la situation de l’Outre Mer où le moustique est encore plus présent qu’en France métropolitaine. 

Au minimum 300 cas importés en 2018

Les symptômes de cette infection sont nombreux : elle provoque des céphalées fortes, des grosses fièvres, une très grande fatigue ainsi que des douleurs articulaires et des nausées. De plus, vous pouvez ressentir l’envie de vomir, des douleurs abdominales et des difficultés à respirer. Dès que vous ressentez des symptômes, il est impératif d’ aller chez son médecin et de demander d’effectuer le test sérologique. Par la suite, le médecin se doit de déclarer la maladie aux autorités compétentes afin que cette maladie ne s’installe pas en France. En 2018, il y a eu environ 300 cas importés de l’étranger, ceux-ci sont évidemment très surveillés. 

2 à 7 jours après la piqûre

Les symptômes apparaissent environ 2 à 7 jours après la piqûre du moustique tigre. La dengue sévère peut se développer 3 à 7 jours après les signes de dengue. Le système circulatoire sanguin peut alors s’affaiblir et entrer en état de choc, entraînant parfois la mort. 

Raphaël DELAPRÉE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici