fbpx

Dépression saisonnière : des conseils pour l’éviter

Alors que les journées d’hiver arrivent à grands pas et qu’elles se raccourcissent, un Français sur dix, soit 7 millions d’individus, souffrent d’un manque d’énergie et d’une importante baisse de moral. Les femmes sont les plus touchées par cette dépression, elles représentent environ 70 à 80 % des cas. 

Norman E. Rosenthal, psychiatre et chercheur au National Institute of Mental Health, a démontré pour la première fois de l’histoire, en 1984, la corrélation entre la lumière et la dépression. Il soutient que la lumière est un élément essentiel pour le bon fonctionnement des humains car elle indique à l’horloge biologique du cerveau quand se lever et se coucher.

Lors d’une belle journée d’été, le soleil nous donne de 50 000 à 130 000 lux (unité de mesure de la lumière), tandis qu’une journée d’hiver ensoleillée nous en offre que 2000 à 20 000 lux. Aujourd’hui, à l’heure du télétravail, nous recevons seulement 100 à 500 Lux, ce qui est insuffisant pour le bien-être de l’organisme. 


Pour y remédier, il est suggéré de recourir à la luminothérapie, qui serait aussi efficace que les antidépresseurs, selon une étude française. Si vous n’êtes pas adepte des nouvelles technologies, vous pouvez prendre des vitamines D, du magnésium, de l’Oméga 3, mais surtout de ne pas oublier de vous balader, au moins, une vingtaine de minutes par jour pour vous ressourcer.

Raphaël DELAPRÉE

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.