Le 22 juin est la journée nationale de sensibilisation au don d’organes et de tissus. Bien qu’il y ait 6000 greffes annuellement en France, 600 à 700 patients meurent chaque année dû au manque d’organe disponible. Sur le territoire national, 24 000 personnes sont sur une liste d’attente, et la crise sanitaire n’a rien arrangé au déploiement des dons. 

Chaque Français est donneur

La loi prévoit que chaque Français soit donneur d’organes. Il suffit d’être volontaire et en bonne santé pour donner un rein. Il n’y a pas de limite d’âge. Si vous refusez le don d’organes, vous devez vous inscrire sur le registre national du refus (RNR). De plus, “en cas de décès, les proches du défunt peuvent néanmoins refuser le don d’organes auprès du personnel soignant, ce qui arrive une fois sur trois en moyenne”, explique nos confrères de la Dépêche. 

C’est quoi la greffe d’organes ?

La greffe d’organes permet de remplacer des organes vitaux défaillants du receveur. En effet, c’est un acte chirurgical effectué au bloc opératoire, dans les mêmes conditions et avec le même soin que pour une personne en vie, selon Hôpital.Fr. Il faut se rappeler que c’est avant tout un geste de générosité et de solidarité envers autrui. Toutefois, gardez à l’esprit que la loi interdit toute rémunération en contrepartie de ce don, et le nom du donneur ne peut en aucun cas être communiqué au receveur. 

La crise sanitaire de la Covid-19

La crise de la Covid-19 n’a rien arrangé au déploiement des dons d’organes. Contrairement à l’année 2017, qui a été un record avec 6 105 greffes,  l’année 2020 n’a compté que 4917 greffes, soit 25% de moins, souligne Chantal Gloriod, vice-présidente de France Adot 69 au micro de nos confrères de France 3. Pendant le confinement, il n’y a pas eu de greffes de reins, alors qu’elles représentent en temps normal 60% des greffes réalisées chaque année en France, a-t-elle affirmé. 

Quels organes peut-on greffer ? 

Le rein est l’organe le plus souvent greffé, mais il y a aussi le foie, le cœur, les poumons ainsi que le pancréas et les parties de l’intestin qui peuvent aussi être greffés. Les médecins peuvent également greffer des tissus tels que des os ou encore des artères, mais l’œil ne peut pas être greffé. 

Raphaël DELAPRÉE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici