La journée du 31 mars a vocation à rappeler les risques encourus en stockant ses données sur un seul appareil, et incite à réaliser une deuxième copie de son stockage. En outre de cela, de plus en plus de personnes se retrouvent devant des écrans à longueur de journée, non pas sans conséquence. En effet, l’électrosensibilité est une maladie où les personnes souffrent des ondes électromagnétiques, ce qui leur provoque des sensations de brûlure, des maux de tête épouvantables ou encore de la fatigue mentale et psychique. Cette maladie touche 2 à 6 pourcent de la population. Tour d’horizon sur les dangers qu’occasionnent les ondes électromagnétiques. 

De plus en plus d’ondes détectées

Carl de Miranda est l’auteur du livre « réduire les ondes électromagnétiques, c’est parti” qui présente la toxicité de toutes les ondes insoupçonnées qui nous entourent. En effet, il y a de plus en plus d’ondes électromagnétiques qui nous entourent. Jadis, il n’y avait que les micro-ondes et le téléphone, désormais, il y a wifi, bluetooth, robot, antennes relais, extenseur de connexion dans les appartements, enceinte, etc. Vous le comprendrez lorsque vous verrez toutes les diodes allumées alors que les lumières de l’appartement sont éteintes. 

Les troubles occasionnés 

Les ondes électromagnétiques projettent des ondes de haute fréquence que l’on calcule en Mégahertz et qui agit sur nos organismes, que ce soit des troubles physiques (sommeil) ou psychique (fatigue mentale) ou encore des troubles chroniques. D’après des études, les gens les plus sensibles sont les bébés nouveaux nés ou les jeunes enfants, bien que tout le monde puisse en être affecté. 

Lien entre les ondes et plusieurs pathologies 

De nombreuses études scientifiques ont démontré des liens entre les ondes électromagnétiques et des pathologies graves, telles que les cancers ou des troubles parasitant au quotidien (maux de tête, insomnie, irritabilité). Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), certaines ondes, dont celle émise par les antennes de télévision et des téléphones portables, seraient en mesure de produire une hyperthermie et choc électrique et, donc, de perturber l’organisme. 

Comment lutter ? 

Pour ne pas trop être affecté par les ondes électromagnétiques, il est suggéré de réduire ou supprimer la source d’émission, ou encore simplement s’en éloigner. Il vaut mieux débrancher la wifi la nuit lorsque l’on ne s’en sert pas. Il est aussi recommandé de remplacer le wifi par un système filaire dès que vous le pouvez afin de réduire les ondes. Une autre astuce est de mettre une housse autour de la box de la WiFi qui enferme la box et réduit de 10 à 20% la pollution hyper fréquent autour de la box. De plus, souvenez-vous que l’endroit où on dort est très important. L’organisme humain doit être détendu et ne doit subir aucune agression extérieure afin de pouvoir se régénérer pleinement. Un autre conseil utile est de mettre son smartphone en mode avion lorsque l’on va se coucher. 

Raphaël DELAPRÉE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici