1 Français sur 4 souffre d’une maladie psychique, selon Opinionway

0

Le 30 avril 2021 avait lieu la divulgation des résultats du sondage opéré par Psychodon et Opinionway sur la santé mentale des salariés français. Dans le cadre de ce “live” sur les réseaux sociaux, Olivier Véran, le ministre des solidarités et de la santé, ainsi que Laurent Pietraszewski, Secrétaire d’État auprès de la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, chargé des Retraites et de la Santé et Luc Balleroy, qui est directeur général d’Opinionway, étaient sur place pour discuter des enjeux de la santé en période de crise sanitaire. 

“L’entreprise est un lieu où il faut prévenir la santé mentale”

4 personnes sur 10 présente un épisode dépressif une fois dans leur vie, et le contexte dans lequel se passe cette enquête durant les confinements a réveillé une sensibilité sur ces sujets en voyant autour de soi des gens en difficulté, estime Laurent Pietraszewski, le Secrétaire d’État auprès du ministre du Travail. 

L’employeur est en partie responsable, selon les Français 

Opinionway a structuré la restitution de ce sondage en 3 temps : paradoxe, tabou et perspectives. D’un point de vue socio-culturel, le travail occupe une place essentielle dans notre vie. En outre, 76% des salariés sondés estiment que leur employeur est responsable de la santé mentale de ses salariés. 

Santé mentale est assez taboue en France

Selon Stéphane Roussel, directeur général chargé des opérations à Vivendi et ambassadeur de la Charte de la diversité, les sujets autour des troubles psychiques sont malheureusement assez tabous en France. En effet, les personnes en difficulté vont moins voir un psychologue dans la sphère privée en France, en comparaison des pays anglo-saxons. Il ne faut pas en déduire que l’entreprise est responsable. Elle est responsable de trouver les moyens de soutenir les employés. Compte-tenu de ses moyens, elle se doit de créer une veille d’écoute en continue, et pas seulement dans les cas douloureux.

Accompagner sur la durée 

1 Français sur 4 souffre d’une maladie psychique. 20% des 18-25 ans présentent des troubles dépressifs. En effet, “la santé mentale est un défi qui s’est complexifié avec la crise sanitaire. Il faut aller fois se doter de dépistage, de prise en charge et d’accompagnement sur la durée”, affirme Olivier Véran. 

Dimension managériale est très importante

La dimension managériale est très importante pour la santé mentale. Il faut que l’on forme nos managers et les sensibilise à ces nouvelles exigences que demandent les collaborateurs. Il y a une inquiétude des salariés pour leur santé et une inquiétude sur notre avenir. L’entreprise est un lieu où il faut prévenir la santé mentale, affirme le Secrétaire d’État. 

Raphaël DELAPREE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici