fbpx
Clown d'hopital

Docteur Clown : rire malgré tout

l'importance du rire pour un soin


La Journée mondiale du rire existe depuis 1998 et se fête tous les 3 avril. Comme le proverbe le dit si bien : “Il n’y a pas meilleure thérapie que la thérapie par le rire!”. A l’occasion de cette journée du rire, le Journal des Infirmiers a rencontré Michel
Vobmann, un docteur clown qui est également le fondateur de l’association Rêves de Clown.
Donner du sens à sa vie 🙂
“Quand on arrive à allier ce qu’on a envie de faire et d’apporter aux autres, cela donne du sens à sa vie”, se réjouit Michel Vobmann, qui chapeaute une équipe de 24 clowns professionnels en Bretagne. L’association intervient dans 13 hôpitaux dans 5 départements. Améliorer les conditions d’hospitalisation! “Le clown est là pour améliorer les conditions d’hospitalisation des patients, les adultes comme les enfants. “ On est là pour rassurer. Il y a une partie de travail qui est faite avec les soignants, et une autre partie du travail qui consiste à faire de l’animation. On veut faire en sorte que les patients et la famille vivent mieux leur séjour à l’hôpital. Parfois, ce n’est pas évident car nous sommes amenées à être présentes sur des actes difficiles (annoncer un cancer…). L’important est d’intervenir avec tacte et humanité. Il faut soutenir les gens et être à leur écoute. Parfois, il n’y
pas besoin de parler. Un regard empathique et un sourire sincère veulent tout dire.; S’adapter en fonction des services hospitaliers.
Dans notre métier, il faut s’adapter en fonction des services à l’hôpital, en fonction de l’âge et de l’état de santé du patient, explique-t-il. Lorsque l’on intervient dans le service des urgences, ce n’est pas la même ambiance qu’avec des enfants autistes
par exemple. En arrivant dans la chambre médicale, on ressent l’ambiance et l’état d’esprit. Toutefois, avant d’intervenir, nous savons qui sont les patients, nous échangeons avec le personnel soignant. Le fait de créer un lien entre l’équipe de clown et l’équipe de soignant est très intéressant

.Tacte et humanité Quand on recrute des nouveaux clowns, on les forme pendant 4 mois pour appréhender les spécificités des hôpitaux et leur expliquer comment bien interagir avec les différents types de patients. On leur explique qu’il ne faut pas être l’éponge de toutes les émotions. Il faut connaître ses limites et savoir faire une pause si on en ressent le besoin. Il faut garder une juste distance pour réussir ce métier.
Rire toujours


Pourquoi rire ? Le rire est très important pour notre santé puisqu’il évacue le stress chasse la dépression. En effet, des études ont démontré que rire fait baisser létaux de cortisol (l’hormone du stress). “Rire est bon pour le cœur.” Entraînez-vous à rire, même seul, vous verrez comme cela fait du bien.
Raphaël DELAPRÉE

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.