fbpx

COVID-19 : Vaccin et pénurie

La vaccination contre Covid est un des sujets vif des actualités. La crise sanitaire impacte les pays du monde entier sur la santé mais aussi en économie et tout autres aspects de la vie quotidienne. La vaccination comme solution de reprise d'une vie active est très attendu.

COVID-19 : Vaccin et pénurie

Depuis le 27 décembre, la campagne vaccinale contre la covid-19 a débuté en France.

Pour qui ? Comment se faire vacciner ? Les questions que vous vous posez peut-être.

Les objectifs de Santé Publique de la stratégie vaccinales sont simples :

  • Faire baisser la mortalité et les formes graves de la maladie
  • Protéger les soignants et le système de soins
  • Garantir la sécurité des vaccins et de la vaccination

S’appuyant sur les recommandations de l’HAS (la Haute Autorité de Santé), le ministère des Solidarités et de la Santé a déterminé une priorisation du public vacciné en 3 phases.

La vaccination sera proposée gratuitement et ne sera pas obligatoire.

Elle pourra s’effectuer en centre de vaccination ou directement au sein des établissements de santé et des établissements médico-sociaux intervenant auprès de personnes vulnérables. Dans les centres de vaccination, la prise de rendez-vous sera impérative pour des raisons de logistique spécifique aux premiers vaccins disponibles.

Vaccination pour les soignants en Phase 1: qui est concerné ?

Au 1er février 2020, la vaccination s’adresse :

  • aux professionnels de plus de 50 ans travaillant dans les secteurs de la santé et du médico-social ou à ceux présentant des facteurs de présentent une des comorbidités suivantes :
    • Obésité (IMC>30)
    • BPCO
    • Insuffisance respiratoire
    • Hypertension artérielle compliquée
    • Insuffisance cardiaque.
    • Diabète (de type 1 et de type 2)
    • Insuffisance rénale chronique
    • Cancers et maladies hématologiques malignes actifs et de moins de 3 ans
    • Transplantation d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques
  • aux personnes ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid-19 :
    • atteints de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie
    • atteints de maladies rénales chroniques sévères, dont les patients dialysés transplantés d’organes solides transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques
    • atteints de poly-pathologies chroniques, selon le critère suivant : au moins deux insuffisances d’organes

A noter : Ces personnes devront disposer d’une ordonnance médicale pour se faire vacciner prioritairement.

Pour les soignants n’entrant pas dans ses recommandations il faudra patienter : aucune précision n’a été encore apportée par le gouvernement.

Comment prendre rendez-vous ?

Si vous faites partie des soignants pouvant se faire vacciner vous avez plusieurs moyens à votre disposition :

  • Appeler directement le centre de vaccination proche de chez vous
  • Prendre un rendez-vous en ligne via le site sante.fr*
  • Appeler le numéro vert national 0800 009 110 : ouvert de 6h à 22h, 7 jours sur 7
  • Réserver votre rendez-vous sur la plateforme en ligne du centre de vaccination (Doctolib, Keldoc ou Maïa)
*sante.fr  : Ce site inclut une possibilité de géolocalisation du centre de vaccination le plus proche. Il vous permet de consulter la liste des centres, n°de téléphone et plateforme de réservation en ligne. Lien : https://www.sante.fr/cf/centres-depistage-covid.html

Si vous vous faites vacciner dans l’établissement de santé ou médico-social où vous exercez, un certificat médical peut vous être demandé en fonction de la procédure de vaccination de l’établissement.

Il concerne les salariés de moins de 50 ans souhaitant se faire vacciner et permet de justifier un facteur de comorbidité ou pathologie exposant à un à très haut risque de forme grave. Ce certificat pourra être réalisé par votre médecin traitant pour le respect du secret médical.

Pénurie de vaccin : où en sommes-nous ?

Trois régions sont déjà concernées : Haut-de-France, Ile de France et Bourgogne-Franche-Comté.

Aucune dose de vaccin ne sera délivrée aux établissements de santé à compter du 2 février, « compte tenu de la situation extrêmement tendue sur les doses de vaccins, et la nécessité de garantir la deuxième injection pour les personnes déjà vaccinées », a précisé l’ARS d’Île-de-France dans communiqué de presse.

En outre, pour les trois régions concernées, la priorité va être donnée aux secondes injections.

Les rendez-vous pour les primo-vaccinations seront quant à eux décalés

Et pour les autres régions ?

Sans parler de pénurie, avec la difficulté d’approvisionnement des vaccins contre la COVID-19, les doses sont comptées partout en France.

Des mesures sont d’ores et déjà en place :

  • Depuis 15 jours : aucune ouverture de nouveaux centres de vaccination
  • Au besoin, les rendez-vous pour les primo-vaccinations pourront être reportés.

Pour les établissements de santé ou médico-sociaux : accueillant des personnes sensibles et prioritaires aucun changement n’est prévu ; les livraisons des vaccins honorées.

Patience sera encore le maître mot pour les prochaines semaines.

En attendant, vacciné.e.s et non vacciné.e.s, continuons à respecter les gestes barrières.

Sources :

LE VACCIN CONTRE LA COVID-19 https://vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/COVID-19?gclid=Cj0KCQiA6t6ABhDMARIsAONIYyxLGB8q1cd5sjfvw9afCgJSxj6OVGNS7f64yiuYA7Mhq4imzsf8W0AaAnPDEALw_wcB

Lieux de vaccination COVID-19,

https://www.sante.fr/cf/centres-vaccination-covid.html

ARS

https://www.ars.sante.fr/

La stratégie vaccinale, Ministère des solidarités et de la santé

https://solidarites-sante.gouv.fr/grands-dossiers/la-vaccination-contre-la-covid-19/article/la-strategie-vaccinale La stratégie vaccinale

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.