fbpx
un infirmier une ecole journal des infirmiers

Un Infirmier – Une école

Chacun à leur manière, des Infirmiers se sont battus contre la Covid-19 sur le terrain. En particulier certain ont fait de la prévention. Découvrez l’association “Un Infirmier- Une école”, qui s’est confiée l’objectif de venir en aide aux enfants à l’école lors de cette crise sanitaire. Cette envie de participer à la lutte s’est manifestée par de nombreuses interventions dans des écoles pour démystifier la Covid auprès des écoliers comme des adultes et ainsi permettre une approche moins anxiogène des protocoles sanitaires.

Association loi 1901

Une belle initiative !
Un élan de solidarité entre professionnels de santé !

Ce qu’il y a de formidable dans ce métier ce sont toutes les facettes qui nous sont offertes ! Voilà le tour des infirmiers scolaire de mettre en avant leur professionnalisme, leur compétence véritable éducateur en santé publique. Recrutée suite à un concours difficile par l’Education Nationale, elles ont un véritable rôle dans le parcours de soin de nos enfants.

Suite au déconfinement, il m’a semblé évident qu’en étant si peu nombreuses (*) sur le terrain il fallait être solidaire envers elles, les soutenir et venir en aide aux parents et équipes pédagogiques démunies par une rentrée scolaire inédite en mode COVID 19.

Soutenue et pilotée par une équipe dynamique et efficiente du Conseil de l’Ordre des Infirmiers de la Gironde, j’ai souhaité bénéficier de leur expertise qu’elle soit logistique, réglementaire et déontologique.

Nous avons donc créé cette association dont le but est d’intervenir au sein des établissements scolaires pour faire de la prévention et l’apprentissage des gestes barrière auprès des enfants et bien entendu de l’ensemble des équipes pédagogiques. Ce n’est pas si simple pour un enfant de 3 ans de bien se laver les mains ni pour les adultes de porter un masque correctement !

Tout ceci en travaillant main dans la main avec les équipes médicales déjà en place.

Nous intervenons en maternelle et dans les écoles primaires à la demande des collectivités locales de la Gironde. Nous avons fait un appel à volontariat vous avez été plus de 400 infirmiers à répondre à cette demande.

Nous avons mis en place des outils pédagogiques sous forme de vidéos, bandes dessinées, comptines…que nous proposons aux infirmiers qui se sont portés volontaires pour participer à ces actions de prévention. Nous avons eu des rendez-vous avec des médecins de l’hôpital des Enfants de Bordeaux, qui eux aussi, ont fait un travail énorme en matière pédagogique. Un site internet privé a été créé pour que tous les professionnels de santé que nous sommes, portions le même discours, la même méthodologie en fonction de la population concernée, des comptines pour les tout petits et des vidéos pour les plus grands…mais aussi des fiches techniques pour les encadrants des écoles : « Face au coronavirus, les bons gestes à adopter ».

Les enseignants et divers acteurs dans les écoles angoissés par des protocoles sanitaires complexes et contraignants, ont pu découvrir de nouvelles méthodes de travail pour répondre à des enfants souvent troublés par des semaines de confinement, touchés parfois de près ou de loin par la maladie au sein de leur entourage.

C’est de notre rôle à tous, nous professionnels de santé de faire de la prévention et de l’éducation afin de promouvoir la santé publique lors de cette épidémie mondiale.

Il en ressort un contexte plus sécurisant alimenté par des rencontres, des messages, des échanges et surtout par une véritable richesse relationnelle et humaine.

De nombreux témoignages positifs et de remerciements, de directeurs d’école et d’équipes municipales nous sont revenus sur l’efficacité de notre méthode, notre professionnalisme et notre présence rassurante.

En exemple le témoignage de Gaëlle ravie de cette expérience.
Une mission que dis-je une rencontre professionnelle et humaine ! Mr coco n’a qu’à bien se tenir !
Répondre à cet appel de l’ordre infirmier pour aider une association qui porte notre nom et celui de nos enfants : « un infirmier une école ». Je me porte bien évidemment volontaire.
Infirmière depuis 16 ans (avec parcours technique et depuis 3 ans en libéral), maman de deux filles dont c’est le retour à l’école le Jeudi 14 mai et un conjoint pompier professionnel, le coco on le connaît à la maison !
Être utile, transmettre, rassurer, voilà ce qui m’attend.
Travailler pendant le confinement m’a permis de réaliser à quel point notre métier est indispensable dans l’éducation des gens sur l’hygiène, comment les rassurer, les prévenir des risques de Mr coco.
L’association a déjà fait un travail monstrueux en créant un scénario pédagogique avec images, vidéos…
Nous avons ainsi répondu à toutes leurs questions (adultes et enfants) avec des mots simples, nous avons rassurés, nous avons été honnêtes sur le fait que nous vivons un partage d’expérience mondiale unique en son genre, nous avons partagé aussi nos difficultés de notre rentrée des classes professionnelles lors de l’installation du confinement avec les moyens du bord et tout en étant parents.
Quelle journée, riche en rencontre et en humanité !
Gaëlle (Infirmière volontaire)

Malgré une mobilisation d’infirmiers volontaires sans précédent, nous n’avons pas pu pour l’instant répondre à toutes les demandes mais nous vous remercions chaleureusement de votre engouement.

Christelle Biensan
Présidente de l’association Un infirmier-Une école
IDEL

uninfirmieruneecole@gmail.com

(*) désolée pour ces messieurs, le féminin l’emporte un peu, mais on vous a fait honneur avec le nom de notre association !

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.